Principes fondamentaux du système estonien de vote par Internet

Le système n’aurait pas connu autant de succès si son développement n’avait pas tenu compte des spécificités électorales du pays. Ci-après découvrez quelques-uns des principes clé dans la réussite du seul système de vote par Internet existant actuellement.

Une méthode optionnelle : L’ensemble du système électoral est toujours traditionnel et basé sur le papier. Le vote à distance par Internet est proposé de manière facultative. Elle n’est qu’une méthode additionnelle offerte aux citoyens et ne se substitue pas aux méthodes conventionnelles.

Vote anticipé : Les électeurs estoniens ont la possibilité d’effectuer un vote anticipé. Ils disposent de trois moyens pour ce faire : le vote par Internet, par poste ou via certains bureaux de vote prédéterminés. 33% des électeurs ayant souhaité faire un vote anticipé ont choisi de passer par Internet, réduisant notablement les envois par poste.

Vote multiple : Les électeurs optant pour le vote par Internet ne sont pas limités dans leurs tentatives de vote. Chaque vote étant signé numériquement et horodaté, seul le vote finalement émis est compté. Les électeurs ont la possibilité d’annuler leur vote par Internet en se rendant en personne à un bureau de vote le jour de l’élection et en votant à nouveau.

Le scrutin papier reste la référence : Entre un vote émis sur papier auprès d’un bureau de vote et un vote émis via Internet, le scrutin papier restera le vote de référence pour un électeur donné. Si un électeur ayant voté par Internet l’a fait sous une influence quelconque il a la possibilité d’invalider le vote en se présentant au bureau de vote. Les tentatives d’achat ou de vente de voix via Internet sont ainsi mises en échec.

De fortes pénalités pour les fraudeurs : Tout électeur pris en train de vendre son vote s’expose à de fortes pénalités.