Un webinaire dédié aux stratégies fondées sur la science pour un vote en personne sécurisé

La vidéo du webinaire est disponible ici
Resize
A AA

États-Unis, Boca Raton – Juin 29, 2020 – Un webinaire organisé le 24 juin 2020 a réuni des experts en gestion électorale de l’Université d’Auburn, Smartmatic et The Infection Prevention Strategy autour des défis et des solutions à mettre en place afin d’assurer un service de vote en personne le plus sécurisé possible pendant la pandémie COVID-19.

La session « Stratégies scientifiques pour un vote en personne plus sûr » a mis en avant la nécessité de maintenir le vote en personne malgré l’afflux attendu du vote par correspondance. Le panel a souligné l’importance pour les administrateurs électoraux, tant au niveau état, comté ou local, de développer des solutions spécifiques allant au-delà de la simple fourniture de masques et de désinfectants. Ils ont montré un graphique faisant état de plus de trente-six étapes d’un processus électoral propices à la propagation du virus. Le webinaire aura permis d’aborder des sujets divers comprenant le choix et la préparation du site de vote, les meilleures pratiques en matière de circulation et de distanciation sociale, le vote anticipé, le comportement des électeurs et le recrutement du personnel électoral.

La Dre Mitchell Brown de l’Université Auburn a joué le rôle de modérateur. Le panel était composé par la Dre Kathleen Hale, Université d’Auburn, l’expert en technologie électorale Ed Smith de Smartmatic et le fondateur de The Infection Prevention Strategy (TIPS), Michael Diamond. Smartmatic et TIPS ont uni leurs forces afin de fournir conseils et soutien aux juridictions électorales dans la conception et la gestion d’élections sûres. Pour plus d’informations sur leur partenariat, cliquez ici.

Il tenait à cœur au panel de souligner l’importance de gagner la confiance du public par des campagnes de communication intensives autour de solutions de vote sûres. « Il est préférable de commencer [à communiquer] tôt et largement avec les médias, même si vous n’avez pas encore de cadre, même si vous n’avez pas de détails, au moins diffusez que vous travaillez sur le problème et que vous prenez des mesures, comme par exemple une étude des sites de vote », a déclaré Smith.

La professeur Kathleen Hale d’Auburn a souligné que nous tirons beaucoup de leçons des primaires qui pourront s’appliquer aux élections de novembre prochain.

« Nous devons nous assurer que la science guide la stratégie et qu’il s’agit de mesures fondées sur des données… L’information est contextuelle. Il faut prêter attention aux vraies données et à leur signification pour conduire ces mesures », a déclaré Diamond.

La vidéo du webinaire est disponible ici.