Search

Smartmatic

Smartmatic présente une nouvelle machine de vote

Royaume-Uni, Londres – 31 Janvier ,2019 – « La présence de menaces, réelles ou perçues, peuvent porter préjudice aux processus électoraux et il est important de veiller la préservation de l’intégrité électorale. Il est globalement constaté que les autorités, les électeurs, les politiciens et les divers partis impliqués exigent tous de meilleures élections, plus sécurisées. Notre nouvelle Classic Voting Machine fait exactement cela. Cette machine de vote à écran tactile, prouvée efficiente et apte à garantir la protection des données électorales, est accessible et d’un fonctionnement totalement transparent. »

Ces propos viennent du Dr. Khodr Akil, vice-président de Smartmatic Afrique, à l’occasion de sa présentation de la nouvelle machine de vote Smartmatic, baptisée Classic Voting Machine, lors du 17è Symposium des Affaires électorales internationales, organisées par le Centre international d’études parlementaires au Ghana.

Conçue pour offrir une meilleure expérience, et plus simple, à tous les utilisateurs, la Classic Voting Machine est dotée d’une interface intuitive, centrée sur l’utilisateur. Les électeurs naviguent facilement à travers tout le processus de vote. Une imprimante intégrée est spécialement programmée pour délivrer une quittance papier de chaque vote émis. Chaque électeur devient ainsi un vérificateur.

Mr Akil explique que « nous avons élargi notre portfolio de machine de vote avec ce nouvel appareil car nous savons que chaque élection a ses spécificités. Notre Classic Voting Machine est entièrement intégrée, légère à transporter, permettant ainsi d’atteindre facilement les électeurs dans les localités les plus isolées ».

La présentation de la nouvelle machine était accompagnée d’une exposition du portfolio global de solutions technologiques Smartmatic, toutes visant à l’amélioration de la transparence et de l’efficience des processus électoraux.

Le 17è Symposium des Affaires électorales internationales, tenu à Accra, capitale du Ghana, les 27-30 janvier 2019, a rassemblé environ 100 représentants de 50 pays dans le partage des meilleures pratiques électorales et dans l’évaluation des nouvelles technologies et outils améliorant l’intégrité électorale.

Mr Akil commente : « Aujourd’hui la grande majorité des pays, 90% environ, emploient la technologie dans au moins une étape du cycle électoral, qu’il s’agisse d’appareils d’enregistrement pour la construction de registres électoraux sûrs, ou de solutions logicielles aidant à la tabulation des résultats, ou encore de machines pour automatiser les votes. Le marché électoral connaît une expansion globale et nous sommes fiers de pouvoir proposer des solutions véritablement innovantes permettant de protéger les élections de menaces potentielles ou futures ».

Parmi les sujets abordés lors du symposium : les technologies d’aujourd’hui et du futur ; la participation des électeurs les plus jeunes ; élections et handicap ; lutte pour l’égalité des genres et des droits des femmes en politique ; transparence et responsabilité électorale ; impact de la formation dans le processus électoral ; solutions biométriques pour l’enregistrement, l’identification et l’authentification ; valeur du vote et égalité ; scellés de sécurité, étiquetage, encre indélébile et scrutins.