Smartmatic présente ses dernières innovations et partage son expérience lors d’un congrès électoral international

Maldives - 11 Juillet, 2019 – Du 3 au 5 juillet 2019 s’est tenu le 18è Symposium international en affaires électorales, organisé aux Maldives par le Centre international d’études parlementaires (ICPS). Smartmatic, leader mondial en technologies électorales, a pu y faire la démonstration de son savoir-faire et de ses dernières innovations concernant entre autres le vote à distance ou la dernière technologie de vote proposée.

Les représentants de Smartmatic ont rejoint de grands noms en affaires électorales et de nombreux administrateurs électoraux venus des cinq continents dans de nombreux échanges autour de sujets aussi variés que la désinformation, les réseaux sociaux, la participation électorale, la cybersécurité ou encore la privation du droit de vote. Ils ont aussi partagé leurs visions quant à l’avenir de la technologie et de la gestion électorale.

Parmi les points phares du symposium, la table ronde autour de la thématique « Garantir la participation d’une population de plus en plus mobile : mécanismes sécurisés pour les électeurs loin de leur lieu de domiciliation ». Mike Summers, directeur de l’unité Smartmatic dédiée au vote par internet, y a présenté la solution développée et implémentée par Smartmatic en Estonie. Ce cas exemplaire de réussite est une excellente démonstration de l’importance que prendra la possibilité de voter par internet dans un proche avenir, les électeurs plébiscitant des méthodes de vote toujours plus pratiques et simples.

Le développement et l’implémentation d’une technologie sécurisée de vote par internet est un cheval de bataille de Smartmatic. Depuis 2014, avec la co-fondation du Centre d’excellence Smartmatic-Cybernetica pour le vote par internet (SCCEIV), Smartmatic promeut activement ce canal de vote. Sa solution est déjà déployée en Norvège, au Chili, en Estonie et aux Etats-Unis, pour les caucus du parti républicain en 2016.

Autre présentation remarquée lors du symposium, celle de Daniel Murphy, directeur chargé de missions stratégiques, intitulée « La rapidité de dépouillement des votes, facteur clé d’amélioration électorale : démonstration aux Philippines ». Les Philippines illustrent parfaitement l’avantage de produire rapidement des résultats électoraux. En mai dernier le pays mène ses quatrièmes élections consécutives utilisant la technologie d’automatisation Smartmatic. Non seulement les résultats ont pu être publiés deux heures seulement après la fermeture des bureaux de vote, mais aussi l’audit aléatoire mené sur un échantillon de scrutins a montré une concordance de 99,9953% entre le décompte électronique et le décompte manuel de contrôle.

Paul De Gregorio, ancien commissaire à la Commission d’assistance électorale des Etats-Unis (EAC) de 2003 à 2007 et actuel membre du conseil de Smartmatic Etats-Unis, a animé l’évènement.

Daniel Murphy, engagement director for Smartmatic, presented “How a Speedy Count Makes Better Elections: The Philippine Case.”  Last May, the Philippines conducted its fourth consecutive automated election using Smartmatic technology. Results were available two hours after polls closed. A random manual audit, which contrasted paper ballots to electronic results, proved the accuracy of the electronic counting system. The manual audit yielded a 99.9953% of accuracy.

The event was moderated by Paul De Gregorio, former commissioner of the United States Election Assistance Commission (EAC) from 2003-2007 and member of the Smartmatic USA Board.