Search

Smartmatic

L’IEAC s’affirme en modérateur d’un dialogue factuel sur la cybersécurité et les élections

Etats-Unis, Floride – 3 mai 2018 – Le groupement International Elections Advisory Council (IEAC) annonce son souhait de jouer un rôle actif dans la diffusion d’informations factuelles, sans biais, concernant la cybersécurité dans les élections et sur les avantages et risques avérés des technologies électorales.

Richard Soudriette, président de l’IEAC, cite : « Il règne une telle confusion autour des dernières élections américaines qu’il devient pressant que nous nous joignons aux efforts de l’ensemble des partis impliqués pour instaurer un dialogue productif visant à la clarification de toutes les peurs infondées autour de la technologie. »

En septembre 2017 le Département de la sécurité intérieure (DHS) contacte les autorités électorales de 21 états pour les alerter sur des tentatives de piratage informatique venant de l’étranger et visant les registres et/ou les sites électoraux. Le DHS a néanmoins fait part de sa certitude qu’aucun des systèmes utilisés pour enregistrer et dépouiller les votes n’avaient été touchés. Leur intégrité reste entière.

Soudriette indique que « nous savons que des comptes de courrier électronique, des sites internet et des systèmes de registres électoraux ont été visés. Mais à ce jour il n’existe aucune preuve avérée qu’un seul vote ait pu être effectivement piraté. Nous devons continuer dans la voie de la sécurisation de nos élections via les technologies modernes, technologies capables de protéger les votes de toute menace actuelle ou future. »



La Dre Brigalia Bam, présidente de la Commission électorale indépendante d’Afrique du Sud entre 1999 et 2011, évoque l’état de confusion grandissant à travers le continent africain autour des évènements qui se sont produits aux Etats-Unis et l’éventuelle corruption des systèmes.

Dans les prochaines semaines l’IEAC s’engage à ouvrir un dialogue et y apporter clarification.

Les 25 et 26 avril dernier, les membres de l’IEAC se sont rencontrés lors d’une cinquième réunion annuelle. Ils ont longuement échangé sur quelques-unes des questions les plus pressantes affectant les commissions électorales de par le monde.

Autre sujet brulant, les « fake news » ont occupé une partie de l’agenda de la rencontre. Soudriette indique : « Toute élection est basée sur le postulat que les électeurs font un choix éclairé. La diffusion de fausses informations ou tout autre tactique visant à semer la confusion chez les électeurs portent gravement atteinte à la légitimité des officiels élus. Il est du devoir des commissions électorales d’être plus proactives. »

Fondé en 2014, l’IEAC regroupe d’éminents experts et leaders internationaux, tous faisant état d’une solide expertise et d’une vaste expérience dans le domaine électoral. Le conseil apporte ses conseils à Smartmatic ainsi qu’aux autorités électorales pour la mise en place de stratégies et de solutions maximisant l’efficience, la transparence et la confiance en tout processus électoral.