Search

Smartmatic

Elections présidentielles au Venezuela, 2006 : Audits

En préparation de la journée électorale, le CNE et Smartmatic ont soumis le système de vote automatisé à des tests et audits.

En présence de représentants techniques des principaux partis politiques, le fonctionnement des logiciels, des machines, du système de décompte et totalisation, ainsi que celui de la transmission des données, a été évalué.

Test de bout-en-bout (13 octobre)
Mené par Smartmatic, un contrôle qualité portant sur un échantillon de 200 machines de vote électronique (120 SAES-3000 et 80 SAES-3300) a été effectué. Les votes ont d’abord été enregistrés en continu, puis dépouillés.

Audit des logiciels de vote (11 – 27 octobre)
Pendant deux semaines, les techniciens des différents partis politiques et de la commission électorale ont évalué la programmation du système. A cet effet, les représentants Smartmatic ont mis à disposition un détail minutieux du processus de préparation des machines de vote. Une fois l’audit terminé, les représentants des partis se sont vus remettre une liste des signatures digitales de chaque machine, attestant ainsi de l’utilisation lors des audits des logiciels déployés dans les bureaux de vote.

Audit des machines (12-13 octobre)
En lien avec le CNE, des techniciens représentant les différents partis politiques ont testé les composants physiques des machines, comme par exemple la carte mère, les cartes réseaux, les surfaces et écrans tactiles.

Test technique (29 octobre)
Les délégués officiels du CNE ont vérifié et validé ensemble le fonctionnement optimal des réseaux utilisés pour la transmission de données (téléphonie fixe, mobile et satellite).

Tenu auprès de 325 municipalités réparties à travers le pays, le test a été fait sur 725 machines de vote électronique. 400 machines supplémentaires ont été soumises à l’audit.

Essais de vote (5 novembre)
Le but de ce test est de simuler des aléas potentiels afin d’établir un, ou plusieurs, plan d’action permettant de solutionner la situation si elle devait se produire le jour de l’élection.

Audit de clôture (3 décembre)
A la fermeture des bureaux de vote, environ 54% des urnes ont été ouvertes en vue d’un test de comparaison entre les voix dépouillées électroniquement et un dépouillement manuel basé sur les quittances de vote contenues dans les urnes.

Au total plus de 17 000 audits de clôture ont été menés, avec un taux de succès de 100%. Chaque vote électronique transmis avait une correspondance exacte avec les quittances papier imprimées.

L’Organisation des Etats Américains, l’Union Européenne, ainsi que d’autres observateurs internationaux étaient présents lors de ces audits. Ils ont salué l’efficience et la fiabilité des machines de vote Smartmatic.