Search

Smartmatic

Elections municipales et paroissiales au Venezuela, 2005 : Audits

Tant avant les élections qu’après, la technologie de vote Smartmatic aura été soumise à un certain nombre de tests et d’évaluations techniques.

Test de bout-en-bout (21 juin).
Il s’agit d’un contrôle qualité pratiqué sur un échantillon de 120 machines de vote préparées pour l’élection. Lors du test, les votes sont enregistrés en continu, puis transmis. Lorsque les votes sont clos, le registre des votes est validé puis le décompte des voix a lieu.

Test technique (22 et 29 juin).
Ici la transmission des données électorales est vérifiée. Le CNE mène le test à l’échelle nationale afin de valider l’infrastructure technique à disposition. Le test a porté sur 694 machines de vote Smartmatic : deux dans chacune des 335 assemblées municipales (268 assurant une transmission sans fil et 67 une transmission par satellite) et une dans chaque bureau électoral régional.

Audit de la programmation (6 juillet).
Commencé le 6 juillet et conclu deux jours plus tard, le test a réuni des membres clés des partis politiques impliqués et des techniciens de Smartmatic et du CNE. La première phase de l’audit de la programmation des machines de vote, menée entre le 7 et le 30 mai, a consisté en la revue détaillée du processus de préparation des machines de vote. Toutes les explications ont été fournies par les techniciens Smartmatic. Lors de la deuxième phase, le gestionnaire de modules des machines de vote, en charge de la gestion des différentes fonctionnalités depuis l’ouverture jusqu’à la clôture des votes, a été détaillé.

Essais de vote (10 et 24 juillet).
Lors de cet essai les 6 500 machines de vote des 335 assemblées municipales ont été utilisées. Les simulations ont été menées par environ 9 000 opérateurs et techniciens du CNE et de Smartmatic. Divers scénarios de défaillances ont été testés, ainsi que les différentes solutions possibles. Avec un taux de réussite opérationnel de 95% et une précision de 100% lors du processus de décompte, l’audit est effectué avec succès.

Audit pré-électoral (31 juillet).
L’audit se déroule une fois la programmation de l’ensemble des 26 535 machines de vote complétée. Un échantillon de 130 machines est sélectionné au hasard, soit 0,5% du parc complet, pour vérification. Audit se révélant « zéro défaut », la solution de vote Smartmatic montre une nouvelle fois son degré de précision, la marge d’erreur atteignant pratiquement le 0%.

Audit de clôture (7 août).
Une fois les votes clos, ce sont plus de 6 500 tests qui ont été effectués. L’audit consistait en l’ouverture d’une urne de chaque centre de vote, puis en une comparaison entre le dépouillement des quittances de vote récupérées et le registre des votes électroniques enregistrés. Chaque test aura vu une correspondance exacte entre les deux sources de données. La technologie Smartmatic démontre encore sa qualité, sa fiabilité et sa précision.