Search

Smartmatic

Elections municipales au Venezuela, 2005

Smartmatic 2005

L’élection de 2005 s’est révélée complexe, les citoyens devant élire des conseillers municipaux, mais aussi des représentants paroissiaux. Tant la commission électorale (CNE) que les électeurs ont grandement bénéficié de la plateforme de vote électronique fournie par Smartmatic.

Les états de Cojedes et de Nueva Esparta ont pu profiter d’un système automatisé à 100%, comprenant des machines de vote à écran tactile et des scrutins électroniques.

Parmi les nombreux avantages de notre système, il est à noter la totale confidentialité et la garantie absolue du secret du vote. En outre, le dépouillement et le décompte des voix est transformé en un processus simple et rapide. Mais, surtout, tous les acteurs impliqués, les électeurs comme les partis politiques, pouvaient procéder à la vérification par preuve papier (VPP) : les quittances de vote imprimées sont utilisées par les uns pour vérifier l’exacte transcription de leur vote et par les autres lors d’audits du système.

Ainsi, grâce à sa capacité de gestion d’un nombre élevé de candidats, à sa flexibilité pour accueillir des changements d’alliances et à sa mise à disposition de scrutins électroniques pour chaque municipalité, notre système de vote électronique fût un facteur important de simplification d’une élection complexe.

Présentation du SAES-3300

Notre modèle SAES-3300 est une machine de vote électronique dernière génération. Dans le cadre  de ces élections, 2 407 machines SAES-3300 et 23 264 machines SAES-3000 avaient été déployées auprès de 6 500 centres de vote automatisés.

Les autorités électorales ont relevé le parfait fonctionnement de 99,2% des machines au cours des élections.

Le modèle SAES-3300 présentait des améliorations et de nouvelles caractéristiques, parmi laquelle : un écran de 10,1 pouces, plus large et conçu pour les votes à choix multiples, disposant d’un espace supplémentaire en haut de l’écran dédié à l’affichage d’informations supplémentaires.

Lors de ces élections les postes suivants étaient à pourvoir :
Nombre    Poste en lice
1              gouverneur (état de l’Amazonas)
2              maires (municipalité de Miranda, état de Carabobo, et municipalité d’Achaguas, état d’Apure)
1 341        conseillers indépendants
1 015        conseillers désignés par leur appartenance à une liste
43             conseillers représentant des minorités indigènes
2 101        membres d’assemblées paroissiales (individuels)
1 118        membres d’assemblées paroissiales (sur liste)