Search

Smartmatic

Elections municipales au Brésil en 2012 : Nos services

1er projet – Communications données et voix avec les états géographiquement isolés.

Les services assurés par Smartmatic dans le cadre de ce premier contrat :

  • Configuration voix et donnée de 1 320 terminaux satellite GBAN SABRE,
  • Distribution et déploiement des terminaux satellite GBAN SABRE dans les capitales des seize états concernés (voir l’image ci-dessus),
  • Formation technique du personnel du TES concerné,
  • Fourniture de la documentation complète nécessaire à l’installation et à l’opération de l’équipement,
  • Création d’un centre d’appels de support technique, accessible 24h sur 24, 7 jours sur 7, via un numéro gratuit,
  • Suivi et maintenance de l’équipement pour maintenir un fonctionnement optimal,
  • Collecte et retrait de toutes les unités dès la fin des élections.

2ème projet – Recrutement et formation de professionnels assurant le support opérationnel et technique.

Pour ce projet, nous avons été mandatés pour fournir tout le support électoral nécessaire, mais aussi la maintenance des batteries des machines de vote.
Dans un pays aussi vaste cela impliquait le recrutement et la formation de quelques 14 000 techniciens dans 27 états.

Un total de 5 568 municipalités ont opéré 480 000 bureaux de vote, avec plus de 500 000 équipements électoraux.

Les spécialistes recrutés avaient pour mission :

  • Le maintien des batteries des machines de vote, principales et de secours, en état de charge optimale,
  • D’effectuer les essais de tous les composants électroniques des machines de vote,
  • Essais fonctionnels, maintenance préventive et préparation du stockage des machines,
  • Vérification des données, préparation, installation et mise à jour des logiciels.

Notre consortium ESF (Smartmatic Brésil Ltda, Smartmatic International Corporation, Engetec et Fixti) assurait aussi la réception et la retransmission des rapports des média.

Afin de mener à bout toutes les activités du projet, le consortium a procédé au recrutement de 27 directeurs  régionaux (un pour chaque Etat et un pour la capitale), de directeurs des ressources humaines et de coordinateurs techniques.