Search

Smartmatic

Elections mi-mandat aux Philippines en 2013

Jamais le pays n’avait connu d’élections aussi paisibles, absentes de mouvement de protestation. D’ailleurs, les investisseurs l’ont bien compris : la note du pays a été relevée en conséquence.

En mai 2013, à mi-mandat entre les présidentielles de 2010 et celles de 2016, les Philippines ont tenu des élections pour l’attribution de 18 000 sièges, tant nationaux que locaux.

Fort d’une première expérience réussie en 2010, Smartmatic s’est vu confier l’organisation de la course électorale, avec pour objectif : des élections plus transparentes, précises et efficaces, et des résultats disponibles rapidement.

Les Philippines présentent une géographie et un volume de population hors normes. Il devenait crucial d’améliorer le processus électoral en place et, surtout, le système de dépouillement des voix. En effet, les citoyens n’avaient d’autre choix que de patienter plusieurs semaines avant la diffusion des résultats. Un tel lapse de temps d’incertitude favorisait la diffusion de rumeurs en tout genre, dans un contexte devenant parfois violent. Plus maintenant : les résultats finaux sont diffusés seulement quelques heures après la clôture des votes.

A pays hors norme, solution hors norme : nous avons déployé plus de 82 000 machines de vote. En 2010, Smartmatic avait déjà fourni des machines de vote pour les élections présidentielles. Devant le succès retentissant, la Commission Electorale (Comelec) a décidé de les acquérir pour les élections de 2013.

Les schémas ci-dessus et les liens ci-après vous permettront d’apprécier l’envergure du défi relevé par Smartmatic. Défi relevé avec brio.