Search

Smartmatic

Elections du Conseil Insulaire de Curaçao, 2007 : Audits

1. Dans les neuf jours précédant l’élection, une première simulation a été menée au sein des bureaux du Conseil Electoral. Le but : s’assurer du fonctionnement optimal tant technique qu’au niveau des services mis en place.

La simulation consistait en la mise à disposition de deux machines de vote, préparées de la même manière que lors de l’élection. Le personnel désigné a pu les tester en simulant le vote, le dépouillement et le processus d’audit post-décompte.

2. Une fois la préparation des 159 machines de vote terminée, le Conseil Electoral en a choisi cinq au hasard afin de les soumettre à un audit complet en suivant la procédure identique à celle de la journée électorale du 20 avril 2007.

En vue de cet audit, la configuration s’est faite avec les données officielles afin d’être au plus proche de la réalité.

Trois scénarios d’évaluation ont été appliqués :
a. Atteinte du nombre maximum de votes autorisé par machine (déterminé en fonction du nombre d’électeurs inscrits et du nombre de voix permis).
b. Au moins une voix pour chaque option proposée, et au moins un vote blanc sur chaque machine. Le Conseil Electoral a vérifié que le bulletin de vote tel qu’affiché à l’écran reflétait parfaitement l’ensemble des choix offerts aux électeurs.
c. Votes aléatoires : Ce scénario permettait de vérifier que tous les votes passés de façon aléatoire, jusqu’à élimination de toutes les possibilités, soient enregistrés avec succès.

Le registre ainsi obtenu a été validé et enregistré en vue des tests de transmission et de dépouillement. Des tests supplémentaires ont été menés concernant les remplacements de la mémoire amovible, des machines de vote défaillantes, mais aussi concernant le processus en cas de panne électrique générale. Les résultats ont tous été satisfaisants.