Search

Smartmatic

Registre électoral biométrique en Bolivie en 2009

En 2009 le congrès bolivien prend une décision qui sera à l’origine d’un défi très ambitieux : une loi est passée rendant obligatoire l’utilisation des données biographiques et biométriques pour identifier tout citoyen électeur. Le but d’un registre électoral biométrique est de protéger les droits des électeurs en sécurisant leurs données d’identification.

Les enregistrements se sont déroulés sur une période de trois mois et ont mobilisé des millions de citoyens.

Nous avons formé un partenariat avec NEC Argentine, subsidiaire du géant informatique japonais NEC Corporation, pour la réalisation du projet.

Un registre électoral unique, complet et à jour. Et un record mondial.

Nos kits mobiles d’enregistrement ont permis de procéder à la capture des données biométriques, comme les empreintes digitales, les photographies et les signatures, en une seule fois.

Il était estimé qu’il faudrait identifier et enregistrer 3,5 millions d’électeurs présents sur le territoire national et 211 092 électeurs résidant à l’étranger. Lors de la réalisation, cet objectif a été dépassé de 35% et un record mondial de vitesse d’enregistrement a été établi puisqu’il aura suffit de 75 jours pour compléter le processus.

En moyenne chaque enregistrement biométrique et biographique a duré 3 minutes.

Lors du rapport du Centre Carter il a été remarqué la logistique « parfaite, sans irrégularité » reflétant la volonté forte « des citoyens à participer au processus démocratique ».