Search

Smartmatic

Smartmatic va fournir des services d'élections au Brésil

Sao Paulo, Brésil, 11 juin 2014.- Smartmatic, numéro un mondial des services et technologies d'élections, a obtenu de la part de la Cour électorale supérieure du Brésil (TSE) un contrat portant sur la garantie des communications données et voix dans les 15 états les plus isolés lors des prochaines élections générales qui se tiendront en octobre.

Le consortium dirigé par Smartmatic, Smartitec, déploiera 1 424 bornes satellites SABRE qui formeront un réseau mondial à bande large (BGAN) et qui permettront à la TSE de conduire les élections. Grâce à leur mobilité et à leur facilité d'emploi, ces dispositifs sont indispensables pour atteindre les électeurs vivant dans des zones rurales.

« Le fait d'émanciper les électeurs dans les régions les plus éloignées du cinquième plus grand pays de la planète est le genre de projet qui donne une dimension spéciale à ce que fait Smartmatic. Nous sommes ravis de participer à nouveau à une élection brésilienne et de collaborer avec la commission électorale la plus progressiste du monde », a déclaré Antonio Mugica, chef de la direction de Smartmatic.

Ayant déjà fourni avec succès des bornes mobiles pour des élections qui se sont tenues en Argentine, au Brésil et aux Philippines, Smartmatic est aujourd'hui le plus grand propriétaire unique de bornes et d'antennes BGAN dans le monde.

Depuis des décennies, le Brésil est à la pointe de la modernisation des élections. En 1996 le pays a commencé à utiliser des machines à voter électroniques pour améliorer l'efficacité et la transparence. Aujourd'hui, sa plateforme d'élections automatisée gère l'authentification biométrique, le vote, ainsi que la transmission, la consolidation, le dépouillement et la publication des résultats.

Smartmatic fournira une suite complète de services pour faciliter les communications. Les services qui seront fournis incluent : configuration et déploiement des bornes BGAN ; formation des instructeurs désignés par la TSE ; entretien de l'équipement ; création d'un centre d'appel par l'intermédiaire d'un numéro « 800 » dans le but de fournir une assistance technique.