Search

Smartmatic

Le PDG de Smartmatic a marqué de sa présence l’événement du Conseil de l’Atlantique

Stanford, Californie - 24 septembre 2015 – Le Centre d’études Brennan, de l’Université de droit de New York, estime qu’en 2016 quelques 43 états américains utiliseront des machines de vote électronique datant d’au moins 10 ans, ce qui correspond à la limite de durée de vie donnée pour ce type de système. Plus que jamais les élections joueront un rôle central dans la société, aux Etats-Unis comme ailleurs dans le monde, et la technologie y tiendra une place dominante. Le choix de technologies innovantes et modernes, écartant les risques de pannes et d’erreurs, devient alors un enjeu de taille.

Le 24 septembre dernier s’est tenu le congrès Democracy Rebooted: The Future of Technology in Elections, événement organisé en partenariat par le Conseil de l’Atlantique et le Centre pour la démocratie, le développement et l'État de droit de l’Université de Stanford. Représentant le Conseil de l’Atlantique, Toomas Ilves, président de l’Estonie, a pu défendre la place de la technologie dans les élections et montrer, par l’exemple de se qui se pratique dans son pays, de quelle manière la technologie électorale promeut la transparence, l’inclusion et renforce le principe démocratique. Actuellement l’Estonie fait partie des utilisateurs leaders des technologies de vote. A titre d’exemple, le pays a déjà tenu huit élections nationales pendant lesquelles les électeurs ont pu voter par Internet.

Aussi, en 2014, Smartmatic, leader mondial en technologies électorales, et Cybernetica, principal laboratoire de recherche IT en Estonie, ont fondé le Centre d’excellence pour le vote par Internet. Le centre travaille étroitement avec le gouvernement estonien pour le développement du vote par Internet, mais aussi dans le but d’exporter la solution à travers le monde.

Antonio Mugica, président-directeur général de Smartmatic et co-sponsor de l’événement, estime que « le vote du futur sera numérique ». « L’Estonie a ouvert la voie du vote par Internet et inévitablement d’autres pays suivront. Notre plateforme, développée avec des technologies testées et éprouvées, offre de nombreux avantages incontestables aux électeurs en termes de confort, d’accessibilité et de facilité d’utilisation.»

Actuellement huit pays sont pionniers en automatisation électorale. Smartmatic est fournisseur en technologies de vote et en services associés auprès de six d’entre eux. Aux Etats-Unis, Smartmatic a fourni la technologie et les services de support aux commissions électorales de 307 comptés dans 16 états, dont la Californie.

 «L’infrastructure de vote américaine actuelle est obsolète, mettant en évidence la nécessité de déployer une meilleure technologie électorale » annonce Mugica. « Smartmatic s’engage à fournir les pays et les états avec la technologie la plus avancée et l’expertise afin de garantir aux électeurs une expérience de vote pleinement satisfaisante.»

A ce jour, près de 57 000 machines de vote et de décompte ont été déployées par Smartmatic aux Etats-Unis, ce qui représente près de 392 000 appareils configurés avec succès. Président Obama en personne a déjà par deux fois fait l’expérience des machines de vote Smartmatic.