Search

Smartmatic

Lord Mark Malloch-Brown

Chairman

Ancien haut représentant des Nations Unies, puis ministre au Service des Affaires Etrangères du gouvernement britannique, Mark Malloch-Brown est un professionnel accompli et reconnu. Aujourd’hui membre de la Chambre des Lords, il est actif dans le monde des affaires et des organismes à but non-lucratif et reste très impliqué dans les questions internationales.

Mark entre aux Nations Unies en tant qu’administrateur du PNUD, en charge de la gestion des efforts de développement des Nations Unies à travers le monde. Il occupera cette fonction pendant six années avant d’être nommé chef de cabinet de Kofi Annan, puis vice-secrétaire général. Il rejoint ensuite le gouvernement britannique dirigé par Gordon Brown et occupe le poste de ministre d’état aux Affaires Etrangères, chargé de l’Afrique et de l’Asie.

Mark Malloch-Brown a démarré sa carrière en tant que journaliste pour la revue The Economist. Il se spécialise en développement. Il deviendra vice-président du fond d’investissement dirigé par George Soros, le Soros Fund Managment, ainsi que de l’Open Society Institute, autre groupe appartenant à George Soros. Il occupera aussi les postes de vice-président à la Banque Mondiale, partenaire principal auprès du cabinet Sawyer Miller spécialisé en conseil politique, et vice-président au Forum Economique Mondial.

Outre ses fonctions au sein de SGO, Mark siège dans plusieurs conseils d’administration. Investi auprès des organismes à but non-lucratif, Mark préside les conseils d’administration de plusieurs groupes dont l’International Crisis Group, l’Open Society Foundation et le Center for Global Development.

Praticien reconnu de la Blavatnik School of Government de l’Université d’Oxford et ancien collaborateur émérite au Yale Center for the Study of Globalisation, Mark détient de nombreux diplômes honorifiques.

En 2007 il reçoit le titre de chevalier en hommage à sa contribution aux affaires internationales. Auteur du livre « The Unfinished Global Revolution », Mark écrit, anime des conférences et encourage les discussions concernant les  grandes questions internationales.